Phone Zap: Don't Cut Our Access to EI!

Who to call: 

  • Justin Trudeau: Prime Minister (613) 992-4211
  • Chrystia Freeland: Finance Minister (613) 992-5234 or (416) 928-1451
  • Carla Qualtrough: Workforce Development Minister (613) 992-2957 or (778) 593-4007
  • Seamus O’Regan: Labour Minister (613) 992-0927 or (709) 772-4608
  • Your own MP: Type your postal code here: www.ourcommons.ca/Members/en/search

Background: 

  • On September 24, all temporary measures that improved our access to EI will expire. It's urgent we extend the Recovery Measures as a bridge to permanent EI improvements.
  • Most workers will face a huge jump in qualifying hours, from the current minimum of 420 for both Regular and Special Benefits (parental, sickness, etc) to 700 hours for Regular benefits and 600 hours for Special Benefits. 
  • As of September 25, separation payments will be allocated at the beginning of a claim and treated as income, instead of at the end of a claim. 
  • Workers of colour, women and others in precarious jobs are at particular risk.
  • At the start of COVID, the federal government relaxed EI eligibility to improve access to emergency support for those most in need. Without these supports, it would have been much worse for workers and their families due to the COVID closures, lockdowns and layoffs. A Statistics Canada report shows the positive impact of an accessible EI system on workers' lives is undeniable.
  • An inaccessible and inadequate EI program is another disaster for workers who need access to EI and not just when the next crisis hits. That's why we are demanding the federal government immediately extend the temporary EI measures and implement the following permanent changes. 

Suggested talking points: 

Hi. My name is ______________ .

I have heard that the current EI rules are set to revert back to the old pre-COVID system on Sept 25.  That’s wrong. We need to go forward, not backward! 

We got hit hard with layoffs and lost earnings during COVID. Now we face skyrocketing prices and more uncertainty about our jobs. 

We need you to extend the current EI rules. We need a bridge to the permanent improvements your government promised. We need changes like:

  • A 360-hour or 12-week qualifying rule & 50 weeks of income support
  • An end to harsh disqualification rules
  • EI access for  migrant workers
  • An end to “self-employed” misclassifications that leave too many workers without EI coverage 
  • A higher weekly benefit rate and a guaranteed weekly minimum.

The government should also contribute to the EI Account to help pay for the improvements and to make sure EI is there for more of us now -- and when the next crisis hits.

My phone number is ________ and my mailing address is __________. 

I’d appreciate a response.

Next steps: 

--

Faisons 5 appels! 

  • Justin Trudeau : Premier ministre 613 992-4211
  • ChrystiaFreeland: Ministre des Finances 613 992-5234 ou 416 928-1451
  • Carla Qualtrough: Ministre de l’Emploi et du Développement de la main-d'œuvre 613 992-2957 ou 778 593-4007  
  • Seamus O’Regan: Ministre du Travail
    613 992-0927 ou 709 772-4608
  • Votre députée ou député : Saisissez votre code postal ici : www.noscommunes.ca/Members/fr/search

Contexte

  • Le 24 septembre, toutes les mesures temporaires qui ont facilité l'accès à l'assurance-emploi prendront fin. Il faut absolument prolonger les mesures de redressement pour faire le pont vers des améliorations permanentes de l'assurance-emploi.
  • La plupart des travailleuses et travailleurs subiront une augmentation considérable du nombre d'heures admissibles, passant du minimum actuel de 420 heures pour les prestations régulières et spéciales (parentales, maladie, etc.) à 700 heures pour les prestations régulières et à 600 heures pour les prestations spéciales.
  • À compter du 25 septembre, les indemnités de fin d’emploi seront réparties au début de la demande de prestations , plutôt qu'à la fin de la demande, et seront traitées comme un revenu.
  • Les travailleuses et travailleurs de couleur, les femmes et les personnes occupant des emplois précaires sont particulièrement touchés.
  • Au début de la COVID, le gouvernement fédéral a assoupli les conditions d'admissibilité à l'assurance-emploi dans le but d’améliorer l’accès au soutien d’urgence pour les personnes qui en ont le plus besoin. Sans cette aide, la situation aurait été bien pire pour les travailleuses et les travailleurs et leur famille en raison des fermetures, des confinements et des mises à pied attribuables à la COVID. Un rapport de Statistique Canada montre les effets bénéfiques d'un système d'assurance-emploi accessible sur la vie des travailleuses et des travailleurs, ce qui est un fait indéniable.
  • Un régime d'assurance-emploi inaccessible et inadéquat est un désastre de plus pour les travailleuses et les travailleurs qui doivent avoir accès à l'assurance-emploi, et pas seulement lorsque la prochaine crise frappera. C'est pourquoi nous demandons au gouvernement fédéral de prolonger immédiatement les mesures temporaires de l'assurance-emploi et de mettre en œuvre les changements permanents suivants.

Points de discussion: 

Bonjour, mon nom est ______________ .

J'ai entendu dire que les règles actuelles de l'assurance-emploi allaient revenir à l'ancien système d'avant COVID à compter du 25 septembre.  C’est une erreur. Nous devons aller de l'avant, pas revenir en arrière!

Nous avons été durement touchés par les mises à pied et les pertes de revenus pendant la COVID. Nous sommes maintenant confrontés à la montée en flèche des prix et à une plus grande incertitude quant à nos emplois.

Il vous faut reconduire les règles actuelles de l'assurance-emploi. Il faut faire un pont vers les améliorations permanentes promises par votre gouvernement. Voici des exemples de changements que nous avons besoin que vous mettiez en place :

  • Fixer le seuil d’admissibilité à 360 heures ou 12 semaines, et offrir un soutien du revenu pendant 50 semaines
  • Mettre fin aux règles d’inadmissibilité trop sévères
  • Garantir l’accès à l’assurance-emploi aux travailleuses et travailleurs migrants
  • Mettre un terme aux erreurs de classification des « travailleurs autonomes » qui laissent trop de travailleuses et de travailleurs sans accès à l’assurance-emploi
  • Améliorer le taux hebdomadaire de prestations et instaurer un plancher hebdomadaire garanti.

Le gouvernement doit aussi contribuer à la caisse de l’assurance-emploi afin de couvrir les frais d’amélioration et de garantir que l’assurance-emploi est accessible au plus grand nombre -- et quand la prochaine crise frappera.

Mon numéro de téléphone est le ________ et mon adresse courriel est __________.

J’apprécierais une réponse de votre part.

Prochaines étapes suggérées

1. Demandez à vos amis et à vos collègues de signer la pétition ici

2. Journée d’action le samedi 10 septembre! Visitez ou appelez votre députée ou député, envoyez-lui un gazouilli et/ou identifiez-le sur les médias sociaux.        

Pour trouver votre députée ou député, cliquez ici et saisissez votre code postal: www.noscommunes.ca/Members/fr/search

3. Joignez-vous à la prochaine rencontre de Justice for Workers le 20 septembre à 19 h (HNE)

Continuez à vous battre pour un régime d'assurance-emploi adapté à tous! RSVP ici pour le lien Zoom